jeudi 10 mai 2018

Publication dans Place de la Sorbonne





Publication dans le numéro 8 (2018) de la revue Place de la Sorbonne, dirigée par Laurent Fourcaut.  

Commentaire de mes poèmes par Laure Michel, Maîtresse de conférences en littérature française du XXe siècle, Université Paris-Sorbonne :

“(…) Circonstanciels et anecdotiques au premier abord, les poèmes s’attachent à des détails concrets, puisés dans un univers quotidien exhibé comme tel.
(…) C’est dire que le circonstanciel et l’anecdotique ne tirent pas le poème du côté de la poésie légère, mais lui impriment avec force le tour dramatique d’une existence ou d’une histoire marquée par le tragique.
(…) Parfois même, comme dans tel autre poème qui parle de l’Histoire, dans ses pages les plus noires, “pages manquantes” de la guerre d’Algérie non nommée dans le texte, ce même procédé qui désigne et tait à la fois, servira à mimer les silences des récits nationaux et des manuels d’histoire.
(…) Le tragique, deviné dans les silences du texte, ne se dit, dans “La terre a tremblé” et “Heure cassée”, que par l’acuité des sensations et la précision des descriptions. Cela donne à ces poèmes la force d’un contrepoids vital et sensible aussi bien qu’une aura d’inquiétante étrangeté”.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire