mercredi 11 avril 2018

Collage

L’enfant sous les néons mais noué à l’ombre sale
héritier d’une tradition de roulis
héritier comme je veux l’être d’un rêve de Pangée
l’enfant à qui l’on a volé les belles aventures du roman
j’avais son âge
pour enterrer en grande pompe
l’oiseau mort trouvé sous les fourrés
aujourd’hui encore je ne pourrais en rire
au creux d’une main ce que je savais
et ce qui restait loin de moi
dans l’autre
les noms des plantes et des fleurs que je ne connaissais pas
mais pouvais toucher
et j’entends Krishnamurti
c’est déjà un autre siècle, il est tard
ni dans celui-ci ni dans aucun autre
je n’ai vu l’enfant brûler à la Une des journaux
le soleil retenu dans sa chair
se fane
et tous les deux le torrent des moteurs nous empêchent
d'entendre l’herbe pousser et les arbres qui,
un à un, quand nos yeux se ferment
quittent la ville

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire