samedi 30 septembre 2017

Une anecdote


A 14h50 heure locale, après une brève et futile dispute avec sa bien-aimée, il fait passer le portail à la voiture de son beau-père
à 14h51, en repoussant le lourd ventail métallique, il se pique le bout de l'index sur une arrête empâtée de rouille
le soir même, revenu sous un ciel au pastel gras
des vertiges l’assiègent, il se sent mal  
à 22h47, alors que les bêtes et les hommes sont à leur place
ces derniers resserrés devant des flammes odorantes,
il plonge dans une sorte de sommeil comateux
qui affole la maison
le trajet jusqu’à l’hôpital se fait dans le silence perçant des étoiles
trois jours plus tard
il meurt
sans que l’on puisse lui éviter les spasmes typiques
personne ne savait ce qu’il était parti faire
cet après-midi là, dans cette ville
tout un continent d’ombre pour lui seul
quand son sang l’a trahi
son sang venu d’ailleurs
il s’est fermé comme une fin d’été
le long de collines bleues indessinables
et leurs troupeaux si près, si loin,
les rues dont l’hiver a brisé les os
le marché qui sent l’acier brûlant
et ces yeux d’eau dormante qu’il aimantait
il était parti seul
sa bouche et ses paupières sont restées closes
dans une poche le ticket d’une commande fraîche
pour un collier de femme en argent



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire